• A la découverte de la culture et tradition en Chili

    À l’assaut des endroits dignes d’intérêt du Chili

    Le Chili foisonne de lieux insolites à visiter le temps d’un voyage. La découverte des curiosités de ce pays d’Amérique latine peut débuter avec une excursion à Humberstone et Santa Laura. Il s’agit des villes fantômes des mineurs de nitrate. Toutes deux sont situées dans la pampa du Tamarugal, un désert dans la partie nord du territoire. Elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au cœur de ces deux localités, un silence mortuaire et ambiance lugubre règnent en maître. À Humberstone, par exemple, les touristes verront d’anciennes maisons d’ouvriers, un théâtre, un marché, une piscine… En revanche, à Santa Laura, des usines de salpêtre abandonnées, de vieux fours, des locomotives délabrées, etc. dominent le paysage. Pour information, ces villes ont été délaissées suite au déclin de l’industrie du nitrate dans les années 1960.

    L’île de Pâques et ses mystérieux moaï

    Parmi les endroits à ne pas manquer lors d’un Chili circuit, il y a l’île de Pâques. Ce petit bout de terre doit sa renommée à ses « moaï ». Depuis leur découverte, ces immenses statues de pierre attisent la curiosité des scientifiques de tous les horizons. En effet, jusqu’à ce jour, personne ne sait comment elles ont été construites ni comment elles ont été déplacées. Il est à noter que ces monolithes peuvent mesurer entre 2 et 9 m pour un poids variant entre 10 et 100 t. Le plus grand d’entre eux fait pas moins de 10 m de haut et pèse environ dans les 74 t. En outre, concernant la signification de ces statues, les hypothèses divergent d’un chercheur à un autre. En raison de leur origine inconnue, ces moaï restent un des attraits les plus importants du Chili. En guise d’informations, il est à savoir que l’île de Pâques est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Afin de s’y rendre, il n’y a pas trente-six solutions, l’avion est la seule alternative. Pour ce faire, les routards n’ont qu’à prendre un vol depuis Santiago ou Papeete. Pour ce qui est des moyens de déplacement sur les lieux, les globe-trotters peuvent louer un vélo, un quad ou une moto.

    Published by:
  • La Corse par le bateau

    Aller en Corse en bateau, que ce soit avec la SNCM, la Corsica Ferries, la Moby Lines ou la Méridionale, est vraiment un moment de partage et de plaisir. En effet, un guide maritime corse est disponible pour toute personne intéressée par un voyage en Corse.

    Les avantages du transport maritime.

    En premier lieu vous devez bien comprendre que prendre un bateau pour aller en Corse, c’est avoir le temps. Le bateau va mettre en 7 et 12 heures pour aller du continent à la Corse. Si vous souhaitez donc vite partir en Corse ou n’aimez pas être sur l’eau trop longtemps, vous pouvez directement choisir l’avion.

    Dans le cas contraire, parlons des avantages de ce transport. Tout d’abord le bateau est beaucoup moins polluant que l’avion: vu le nombre de passager transportés, un navire peut être équivalent à 20 ou 30 avions !

    Ensuite à bord des navires pour la Corse, vous avez tout le confort qu’on peut attendre lors des croisières grand luxe qu’on trouve ailleurs dans le monde: des cabines larges avec ou sans vue sur mer, une ou plusieurs piscines, des bars et restaurants, des espaces pour les enfants… des espaces de lecture…

    Enfin, un avantage non négligeable, le bateau propose des traversées à tous petits prix ! Que ce soit avec ou sans véhicule, les tarifs des billets de bateau vers la Corse sont au grand maximun 50% en dessous des billets d’avion. Payer moins, polluer moins, profiter plus: ne sommes nous pas justement dans le vrai avec les bateaux ?

    Les compagnies maritimes.

    Pour la Corse il existe 4 compagnies à surveiller pour chercher le meilleur rapport qualité prix. Globalement elles offrent à bord des services similaires et partent de Marseille, Nice ou Toulon (un peu d’Italie pour la Corsica Ferries). En saison, vous pouvez avoir jusqu’à 20 départs par jour vers la Corse, surtout en ce qui concerne la SNCM et la Méridionale.

    Published by:
  • Découvrir les particularités d’un voyage en Iran

    Les voyageurs se posent souvent des questions sur ce qu’ils peuvent explorer ou faire en Iran lors d’un circuit en Asie de l’Ouest. Une politique de développement du tourisme a été mise en place par les autorités depuis les années 2000. Le programme visait à la construction de nouvelles infrastructures, la valorisation des côtes maritimes ainsi que la reconstitution des édifices historiques et architecturaux. Des monuments et des lieux de loisirs sont aujourd’hui ouverts pour la plus grande satisfaction des vacanciers. Parmi les endroits les plus populaires figurent la ville d’Ispahan, l’ancienne capitale de l’Empire perse. Par ailleurs, l’État optimise le déploiement de l’art et de l’artisanat en privilégiant Chiraz, la municipalité culturelle et artistique de l’Iran.

    Information pratique sur le code vestimentaire

    Quelques précautions sont à prendre en compte durant un séjour en Iran voyage. Les touristes doivent savoir que c’est un pays musulman, nationaliste et traditionaliste. En effet, les Iraniens sont considérés comme les héritiers directs des Persans qui ont fondé le plus grand empire de l’antiquité. De ce fait, leur mode de vie reflète leur ancienne culture. Celle-ci est témoignée par des aspects originaux. La façon de se vêtir est, par exemple, très importante, puisque cela constitue l’une des coutumes liées à la spiritualité. Les hommes souhaitant passer leurs vacances dans ce pays d’Asie de l’Ouest auront besoins de cacher les jambes et les bras. Pour les femmes, des pantalons longs et larges, mais légers sont parfaits, car les températures avoisinent les 40 et 50 °C. En Iran, toutes les femmes se couvrent la tête, même les étrangères.

    Quelques conseils pour un bon séjour en Perse

    Mis à part le code vestimentaire à respecter, les voyageurs doivent tenir compte de leur comportement. S’ils sont en couple, ils ne doivent montrer aucun signe d’affection tel que les accolades et se tenir la main. L’achat de l’alcool est également interdit. Par ailleurs, en entrant chez quelqu’un, les chaussures sont à enlever et il faut serrer la main aux femmes si celles-ci la tendent. Concernant les devises, les cartes bleues ne sont pas utiles en Iran. Il est donc sage de se procurer à l’avance l’argent suffisant pour le séjour. À noter que les touristes peuvent faire l’échange à l’aéroport dès leur arrivée ou en ville.

    La tour Mirad et le palais de Golestan, des endroits incontournables lors d’une escapade à Téhéran

    La capitale de l’Iran regorge de monuments reflétant l’architecture iranienne traditionnelle. Les globe-trotteurs peuvent, lors d’une escapade au cœur de la ville, visiter la Tour Milad ou Borj-e Milad. Il s’agit d’une des plus grandes tours de télécommunication au monde  avec une hauteur de 435 m. L’intérieur y abrite un centre culturel, un hall d’exposition, un restaurant panoramique ainsi qu’un observatoire. Celui-ci donne une vue magnifique sur Téhéran. Ce complexe dispose également d’un parking s’étalant sur un espace de 27 000 m². Hormis cet édifice, le palais du Golestan est un lieu d’intérêt touristique à ne pas manquer. Ce somptueux monument a une structure évoquant les valeurs artistiques et architecturales de l’ancienne Perse.

    Published by:
  • Passer un agréable séjour à Versailles

    Versailles autrefois surnommée la Ville Lumière abrite de nombreux monuments architecturaux, artistiques et historiques qui représentent un patrimoine culturel de l’UNESCO. Elle est une commune française qui se trouve dans la région Ile-de-France dans le département des Yvelines. La ville est célèbre pour son palais royal et pour ses espaces vertes.

    Monuments et parcs d’attractions

    Versailles est une grande ville grâce à ses infrastructures et de ses monuments qui décorent les espaces et les rues de la ville. A quelques kilomètres de Paris, la ville de Versailles est distinguée par une célèbre infrastructure appelé le château de Versailles. Cette dernière mesure environ des centaines de mètre carrée de surface et constituée par un ensemble d’infrastructure classique datant de 17ème siècle. En effet, elle est l’unique monument emblématique de la ville.

    Par ailleurs, le Palais de Versailles est actuellement entreprit par l’Etat français qui est devenu un établissement administratif. Cependant, on peut admirer ce magnifique domaine qui date du moyen âge comme le symbole de la noblesse française.

    Enfin, si on est des passionnés d’histoire, on peut visiter des bâtiments et des infrastructures se trouvant dans la ville. Les rues et les vieux logements forment un paysage unique et nostalgique comme si on vivait encore aux 17ème et 18ème siècles.

    Les activités qu’on peut faire à Versailles

    A Versailles, les activités et loisirs n’en manquent pas, que tout le monde y trouve son compte. Musées, parcs d’attractions, jardins sont parmi les sorties incontournables à découvrir. Comme monuments historiques, on peut visiter par exemple le musée d’histoire de France, le musée Lambinet, le musée des carrosses ainsi que la salle de jeu de paume.

    Par ailleurs, nombreuses activités à faire en plein air existent aussi à Versailles entre autres jouer au potager du roi, visiter le parc de Balbi à pied, à vélo ou à roller, ou encore contempler la ville dans l’orangerie et domaine de Madame Elisabeth.

    Il est à noter que si on souhaite bien vivre pleinement les vacances dans la ville de Versailles sans se préoccuper de ce qui peut arriver à sa voiture, on doit le garer dans le parking Roissy.

    Published by:
  • Séjour au Mexique : découvrir sa capitale Mexico

    Si vous comptez visiter le Mexique, un passage de quelques jours à Mexico est incontournable. Cette capitale qui figure parmi les plus grandes aires urbaines du monde est très intéressante à plusieurs points. Que ce soit en termes de culture, d’art ou d’histoire, le patrimoine mexicain que l’on peut admirer à Mexico est très riche. Voici un petit aperçu de ce que vous pourrez y admirer au cours d’un séjour au Mexique.

    Découvrir le Mexique en se promenant au Bosque de Chapultepec

    En visitant la capitale du pays, prenez la direction du Bosque de Chapultepec. Ce parc est le plus grand de Mexico avec une superficie de plus de 600 ha. Cette oasis de verdure possède de nombreux bois, des lacs et plusieurs sites d’intérêt qui valent le détour durant un voyage au Mexique. Par exemple, au cours d’une promenade vous pourrez voir le jardin zoologique, explorer le Musée d’art moderne, vous amuser dans le centre de loisirs et faire du pédalo sur l’un des lacs. En plus, faites un tour au château de Chapultepec et au Musée national d’anthropologie, deux sites incontournables.

    Explorer le Musée national d’anthropologie

    Ce site est à ne pas manquer au cours d’un périple au Mexique, car il est sans conteste un des meilleurs dans son genre au monde. En effet, ce musée abrite une collection d’artefacts provenant de la civilisation maya, ainsi que des périodes précolombienne et préhispanique du Mexique. Dont la célèbre « pierre du soleil », une reconstitution du temple des serpents à plumes et plusieurs sculptures. En addition, le Musée national d’anthropologie de Mexico est situé dans un bâtiment dont l’architecture est magnifique.

    Admirer le château de Chapultepec durant votre séjour à Mexico

    Le château de Chapultepec est un autre joyau de la capitale. Édifié au XVIII siècle, ce palais a servi tour à tour de lieu de résidence impériale et présidentielle, ainsi que de résidence pour les hôtes étrangers jusqu’en 1939. Date à laquelle le château de Chapultepec a été transformé en musée national. Les armes, portraits, peintures, sculptures, objets précieux, et costumes d’époque qui y sont exposés permettent de se plonger dans l’histoire du Mexique, depuis la colonisation espagnole jusqu’à la révolution mexicaine de 1910.

    Arpenter la rue Calle Madero

    Cette grande rue piétonne connecte le Zocalo qui est la place centrale de Mexico, au Palacio des Bellas Artes (Palais des beaux-arts). Au cours d’une balade le long de cette route, faites un détour au siège de la Banco Nacional de Mexico. Ce afin d’admirer une exposition de peintures amassées au cours des siècles. Contempler aussi l’architecture des bâtiments et les élégantes boutiques.

    Visiter le Palais des beaux-arts de Mexico

    Ce monument est l’un des plus populaires du pays et il abrite un important musée et un théâtre célèbre. Construit avec du marbre blanc importé d’Italie, le Palacio des Bellas Artes est célèbre pour son aspect extérieur spectaculaire au style Art déco. Mais également pour ses superbes fresques ornant ses murs et réalisées par les célèbres artistes Diego Rivera, David Alfaro Siqueiros ou encore Rufino Tamayo.

    Published by:
  • Gros plan sur Paris : destination gay friendly

    Il est bien connu que la Ville lumière soit une des destinations gay friendly par excellence en Europe. Ainsi, Paris accueille chaque année, des milliers de touristes homosexuels provenant d’Europe, mais aussi d’Amérique, d’Asie et d’Afrique. Paris est devenu au courant des années 90, une plaque tournante comme destination gay européenne. Cela s’explique en différentes raisons. Dans ce nouveau numéro du Blog des Voyageurs en collaboration avec les guides touristiques du Gay Voyageur, nous vous emmenons directement sur Paris afin de mieux saisir cette destination touristique internationale pour la communauté gay et lesbienne.

    La ville de Paris attire les touristes gays et lesbiennes de partout à travers le monde. Avec raison! En plus d’être une destination gay, Paris est également une incroyable destination touristique. Des milliers d’attraits touristiques sont offerts partout dans la ville, mais aussi à l’extérieur de la grande région parisienne. Impossible de s’ennuyer lors d’une ou d’une seconde visite sur Paris. Pour mieux apprécier davantage cette destination touristique, nous vous conseillons de consulter le guide gay de Paris.

    Quartier gay de Paris

    C’est dans le célèbre quartier gay de Paris qu’on y retrouve le plus grands nombres d’établissements pour une clientèle homosexuelle. Situé au coeur de la ville de Paris, le quartier gay offre de bons plans et de bonnes adresses pour les touristes homosexuels qui débarquent sur Paris. Ainsi, vous trouverez d’excellents bars, discothèques et saunas dans le Marais. Vous trouverez aussi dans ce quartier, de bons restaurants et des hôtels qui sont ouverts à recevoir des clients gays et lesbiens.

    Gay pride de Paris

    Chaque année, la marche de la fierté gay de Paris attire environ 500 000 homosexuels et leurs amis hétérosexuels. Un rendez-vous à ne pas manquer surtout sur la température est au rendez-vous! La Gay Pride de Paris est l’événement numéro un de la capitale de France. Durant un week-end, Paris fête la diversité sexuelle lors de la gay pride. Une programmation riche et variée est alors offerte un peu partout dans la ville, mais surtout dans le quartier gay du Marais. La marche de la fierté gay de Paris se tient généralement à la fin du mois de juin, un mois riche en gay pride en France. C’est d’ailleurs le mois de la fierté gay dans plusieurs pays d’Europe.

    Nous souhaitons que ce plan sur Paris vous ait plu et que vous alliez découvrir cette magnifique ville lors de vos prochaines vacances en sol français.

    Published by:
  • Escapade à Bangkok lors d’un week-end

    La capitale thaïlandaise est un passage obligé des voyagistes qui viennent au pays. Et même pendant une courte durée, la découverte est au rendez-vous. Afin de profiter pleinement de ces quelques jours, il est préférable d’élaborer des plans de visite. Du moins, vous ne risquez pas de passer à côté de l’essentiel. Bien que la ville de Bangkok soit assez vaste, il est envisageable de la visiter le temps d’un week-end. Le strict minimum serait de découvrir ses magnifiques temples, sans oublier de passer par le marché de week-end Chatuchak. D’ailleurs, c’est l’un des meilleurs marchés du pays vu qu’on y trouve tout. Les inconditionnels du shopping n’hésiteront pas à prendre un hôtel local près de ce marché.

     

    Déroulement d’un week-end à Bangkok: Jour 1

    Le Palais Royal de Bangkok doit figurer dans le carnet de voyage, un site de référence à Bangkok. Il est à savoir que la visite de ce temple exige une tenue descente où les jupes et shorts sont interdits. Sinon, ceux qui ne sont pas avisés peuvent louer des vêtements sur place. Pas loin du palais, le temple de Wat Pho en vaut également le détour. Après avoir contemplé ce beau monument, un petit massage à l’intérieur du temple même peut se faire. Et puisque la séance n’est pas chère en Thaïlande, autant en profiter pour un weekend Bangkok relaxant.

     

    Quand l’estomac commence à nous jouer des tours, c’est qu’il est temps de faire une pause déjeuné. Pour cela, pas besoin de s’asseoir, la tradition locale se veut que tout le monde mange debout dans la rue avec des stands ambulants. Pour bien digérer, une promenade dans les rues de la capitale est le meilleur moyen de s’immerger dans la masse. En fin d’après-midi, la rive en face du temple de Wat Arun s’avère être l’endroit idéal pour admirer le coucher de soleil. Pour s’y rendre, le tuk tuk est très pratique. En soirée, les brochettes au marché d’à côté se dégustent bel et bien sur l’herbe, en guise de pique-nique improvisé.

    Déroulement d’un week-end à Bangkok: Jour 2

     

    Bangkok a aussi un Chinatown, l’un des quartiers incontournables de la capitale. En poursuivant la visite, monter tout en haut du Golden Mount est un excellent moyen de profiter d’une vue exceptionnelle sur la ville. Pour terminer le week-end en beauté, une ballade sur les canaux en gondole est à inclure dans le programme. Sur le canal, il y a des petits appartements où des locaux y vivent, un style de vie propre à eux qui fascine souvent les touristes.

     

    Published by:
  • Randonnée en Asie, les spots incontournables

    Pour les prochaines vacances cette année, vous projetez de partir en Asie ? Vous avez envie de découvrir le continent asiatique côté nature ? Alors, pourquoi ne pas visiter l’Asie à travers ses plus beaux circuits de randonnée ? Vous serez certainement ébahi face à la beauté de ses paysages. Des voyages dans les grandes steppes jusqu’aux plus hauts sommets de la terre, des randonnées dans les rizières, des treks dans les jungles luxuriantes… un voyage aventure en Asie qui vous marquera à tout jamais. Voici quelques spots incontournables…

    Trekking en Asie, à la découverte du Mont Kinabalu en Malaisie

    Les amoureux de la marche en pleine nature ne manqueront pas l’ascension du Mont Kinabalu en Malaisie. Un séjour en Malaisie à la carte vous permettra de planifier cette ascension dans votre circuit. À titre de rappel, le Mont Kinabalu est une montagne de Malaisie parmi les plus fréquentées par les randonneurs en Asie du Sud-Est. C’est donc un des spots incontournables d’Asie à ne surtout pas manquer. Sachez que c’est le point culminant de la Malaisie atteignant 4 095 m d’altitude. La montagne comprendre de nombreuses curiosités naturelles comme son parc national du Kinabalu (le plus ancien parc national de Malaisie « créé en 1964 » inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO). Ce spot attire également les randonneurs pour sa grande biodiversité comprenant un bon nombre d’espèces endémiques (plantes carnivores…) et ses paysages naturels grandioses.

    Randonnée au Mont Ijen en Indonésie

    Direction à Java en Indonésie pour tenter l’ascension du volcan Ijen ! Les fans de trekking seront comblés par ce spot unique de l’archipel d’Indonésie. Sachez que c’est un volcan actif se trouvant à l’extrême est de l’île de Java, dans la région de Bondowoso et Banyuwangi avec une altitude de 2 799 m. La petite ville portuaire de Banyuwangi est souvent le point de départ pour ce trek. Elle se trouve à environ 1 h du volcan Ijen. Il est préférable de faire l’ascension du volcan la nuit pour arriver au sommet avant le lever du soleil. C’est une aventure irréelle qui fera le plus grand plaisir des amoureux de marche et d’escapade au cœur de dame nature. Une fois au sommet, vous serez sans nul doute conquis par la beauté des paysages environnants.

    Les rizières de Banaue aux Philippines

    Cap aux Philippines à la découverte des fameuses rizières de Banaue ! Ce trek vous fera découvrir l’une des plus belles rizières en terrasses de l’Asie du Sud-Est. Elles figurent parmi les paysages les plus photographiés d’Asie. Vieilles de 2 000 ans, ces magnifiques rizières fascinent les visiteurs curieux qui s’aventurent aux Philippines. Les rizières de Banaue sont construites sur les montagnes Ifugao par les ancêtres de l’ethnie Batad. À noter qu’elles sont souvent considérées comme « la 8e merveille du monde ». Découvrir ce paysage à couper le souffle à travers la randonnée promet de belles aventures riches en émotions et en découvertes.

    Published by:
  • Arequipa, la cité blanche du Pérou

    Le Pérou est un des pays jalonnant le territoire d’Amérique du Sud. Cette contrée est une destination de vacances par excellence. Elle attire les bourlingueurs par ses héritages coloniaux et ses monuments archéologiques. En outre, Arequipa est l’une des villes les plus populaires du Pérou. C’est la capitale de la région péruvienne du même nom. Cette magnifique cité s’étend sur une superficie de plus de 2 923,53 km2. Elle est célèbre pour le musée SantuariosAndinos. Ce dernier présente l’histoire précolombienne de la nation. Il abrite la momie Juanita qui a été retrouvée en 1995 sur le mont Ampato. Par ailleurs, la meilleure période pour se rendre à Arequipa est entre les mois de mai et de septembre.

    Le couvent Santa Catalina, le bel héritage d’Arequipa

    Le couvent Santa Catalina est un édifice religieux à visiter le temps d’un circuit Pérou. Il s’agit du plus grand couvent de tout l’univers. Ce monument est localisé au centre de la ville d’Arequipa. Il est occupé par des sœurs carmélites. D’après son historique, ce site a été créé en 1579. Il couvre une surface d’environ 20 462 m2. Cette maison est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est connue pour son architecture originale datant du XVIe siècle. Cet endroit est semblable à une petite ville de par ses jardins, ses cloîtres et ses parcs ainsi que ses rues. Bref, le couvent Santa Catalina est ouvert du lundi au dimanche. Les périodes d’affluences se situent entre 9 h et 15 h.

    La cathédrale d’Arequipa, l’un des plus anciens édifices religieux de la ville

    La cathédrale d’Arequipa est considérée comme l’un des monuments religieux du XVIIe siècle de la ville. Elle est située dans le sud du Pérou. Cette église est le lieu de culte de la cité. Elle figure parmi les maisons de prière qui sont autorisées à arborer le drapeau du Vatican. Par ailleurs, cet édifice catholique est de style néo-Renaissance. Sa structure est érigée en moellons avec des voûtes en brique. Sa façade comprend soixante-dix colonnes aux corinthiens, deux grandes arches latérales et trois couvertures. L’autel principal est en marbre de Carrare.

    La Casa del Moral, le site le plus culturel et instructif de la ville d’Arequipa

    La Casa del Moral est l’une des maisons coloniales d’Arequipa. Elle est une destination des plus prisées du territoire. Cet édifice a été construit en 1730. Il appartient au PeruvianbankBancosur. Son architecture baroque fait l’intérêt des visiteurs. Sa porte est en bois taillé et est encadrée par des frises et des gargouilles. Elle est ornée de motifs pré-inca et nazca (soleil, puma et serpents). Les routards y trouveront également une carte décrivant la découverte d’Amérique du Sud. En outre, la Casa del Moral conserve une collection de peintures et des œuvres d’art antique. De plus, elle possède une librairie qui comprend plus de 3 000 livres dont la plupart sont issues de la littérature hispanique.

    Published by:

  • Quid à passer à Paris : les détours obligatoires

    Les incontournables de la ville de lumière

    Paris n’est pas seulement la ville de la mode et de la tendance. C’est aussi une partie du monde qui attire le maximum de visiteurs étrangers chaque année à cause de la multitude et la beauté de ses sites touristiques. Cependant, vous aurez à passer plusieurs mois dans la ville de lumière avant de finir par découvrir tous ses recoins uniques. Et comme vous n’avez pas plusieurs mois de congé, seuls les incontournables sont de mises. Mais qui sont-ils ?

    Les sites les plus célèbres

    Pour la réussite de votre séjour, il est conseillé de commencer vos visites par les sites les plus célèbres.

    • Vous pouvez par exemple vous prendre en photo près de la Tour Effel, voire même à l’intérieur.
    • Vous pouvez admirer la beauté de l’architecture de la cathédrale de Notre-Dame de Paris.
    • Vous pouvez en apprendre un peu plus sur l’Arc de Triomphe de l’Etoile Vous pouvez partir à la découverte de la Parc de Villette.
    • Vous pouvez faire un tour sur le Panthéon.
    • Et finir cette belle journée en admirant la lumière de Montmartre après avoir pu profiter de la Basilique de Sacré-Cœur de Montmartre.

    Mais vu le nombre de lieux, vous vous dites que cela vous prendra des mois pour tous voir. Et ce sera le cas si vous optez pour des visites à pieds ou par quatre roues. Mais sil vous ne pouvez utiliser les véhicules, quelle option vous restera-t-il ? Et bien, vous pouvez vous servir d’un taxi moto Paris.

    Il s’agit d’un deux roues que vous pouvez louer à un prix modique et qui est muni d’un chauffeur. Idéal pour les personnes voyageant seul, ce moyen de locomotion vous évite les trafics, accélère les visites et vous permet également de profiter des petites ruelles de la ville de lumière.

    Les espaces culturels

    Mais dans la mesure où vous disposez déjà d’un taxi moto Paris, vous pouvez vous permettre de passer quelque temps dans les espaces culturels avant votre départ afin d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la France.

    Vous pouvez par exemple faire un arrêt au Musée du Louvre qui est spécialement connu pour sa grande collection en œuvre d’art.

    Si ça se trouve, vous aurez même l’occasion de profiter des arts et de l’architecture du centre national d’art et de culture après avoir passé quelques heures dans les galeries du Musée Rodin et de l’Orangerie.

    Published by: